• Saw Lachow

     

  • The Electric Mess - You've Become a Witch

     Groupe Punk garage, the Electric Mess...

     

  • Death Cab for Cutie

  • Fleet Foxes

    Dès les premères notes de chant, on reconnaît la voix Christique de Robin Pecknold. Montenuza nous accueille donc en douceur, pour 50 minutes d'un voyage magique à travers le temps. Car à l'écoute de la folk des Fleet Foxes, on repart au Moyen-Âge pour vivre de nos récoltes et de notre fromage de chèvre. 

     

     

    Fleet Foxes est un groupe de Seattle composé de cinq membres dont Robin Pecknold, son chanteur. Après Sun Giant, un premier EP, le quintet sort un premier album éponyme le 3 juin 2008 chez le label indépendant Sub Pop (Bella Union pour l'Europe). Le magazine rock américain Rolling Stone crédite le disque de 4 étoiles, le comparant aux Beach Boys, à Band of Horses, ou Crosby, Stills & Nash.

    Bédouin Dress avec son violon nous renvoie cette image de festivité médiévale. Ou encore Sim Sala Bim qui commence comme un appel à l'évasion pour se finir sur un temps nettement plus rapide, presque rockabilly.

     

     

     

    Joshua Tilman est à la batterie. Habitué aux escapades solos, il change de registre et démontre, bien qu'on le savait déjà, qu'il est un musicien talentueux avec Fleet Foxes. Il apporte encore plus de dimension aux compositions, rendant le contenu plus rythmé, peut être le seul reproche qu'on aurait pu faire aux précédentes réalisations du groupe. En résultent donc des morceaux comme Batterie Kinzie ou Bitter Dancer, voués à devenir des classiques sur scène.

     

     

    Le sommet du disque est atteint avec le morceau hybride The Shrine/An Argument. Chant habité, choeurs, changement de ruthme pour terminer dans un joyeux foutoir presque expérimental. Du jamais entendu jusque là dans la discographie du FF. 

     

     

    FF, un groupe à écouter dans la chaleur des chaumières en hiver.

     

     

  • Black Lips - Dumpster Dive

     

  • Last Night