• System of A Down

  • Saez

    Le rock français a-t-il autant de force que le rock anglo-saxon?

     

    Damien Saez s'y esssaye avec brio, et parfois beaucoup de mélancolie dans le ton, ..au risque d'éluder la puissance de ses textes.

     

     

    Au lycée Carnot de Dijon, Damien Saez commence à s'intéresser à la guitare, qu'il apprend en autodidacte. Sa carrière de chanteur débute à l'âge de 16 ans, après qu'un de ses professeurs lui a fait découvrir son goût pour l'écriture : il cesse alors de jouer avec des amateurs dont les seules chansons sont des reprises de groupes de rock célèbres tels que Pink Floyd, U2 ou Led Zeppelin. Il veut désormais faire connaître les chansons qu'il a écrites, pensant qu'elles peuvent conquérir un public nouveau.

    Fin 2006 et début 2007, Damien Saez met en libre écoute sur son MySpace nouvellement créé quatre mix provisoires de rock en anglais (Killing the Lambs, Numb, Jessie et Yellow Tricycle) qui seront ensuite retirés dans le courant de l'année 2007. À l'exception de Jessie, ils seront tous joués lors des cinq concerts acoustiques que Saez donnera au Bataclan à Paris et aux Nuits de Fourvière à Lyon, en juin et juillet 2007, respectivement.

     

     

    S'il ne se perd pas dans les mélodies trop mélancoliques, on aime le texte ... quand il nous fait du rock.

     

     

    A+ Thôt

     

     

  • La balançoire


  • Albert Hammond Jr.

    Albert Hammond Jr est un musicien né le 9 avril 1980 à Los Angeles. Il est le fils de Claudia Fernandez ancien mannequin d'origine argentine et d'Albert Hammond Snr., musicien et chanteur venant de Gibraltar. 

    C'est aussi l'un des guitaristes du groupe new-yorkais The Strokes. Il a, parallèlement à sa participation au groupe,  sorti deux albums en solo: Yours to Keep en 2006 et Como Te Llama en 2008.

     

     

    À 13 ans, il est envoyé par ses parents à l'Institut Le Rosey en Suisse où il rencontre Julian Casablancas. Même s'ils ne deviennent pas réellement proches à l'époque cette rencontre sera décisive.


    En 1998, Albert Junior quitte Los Angeles pour New York, pour fréquenter (brièvement) une école de cinéma : NYU Film School. Il croise alors à nouveau le chemin de Julian Casablancas qui le convainc facilement de venir compléter le line-up de son groupe en formation: The Strokes en tant que "second" guitariste.


    Après avoir écumé les clubs newyorkais, dont le célèbre CBGB, The Strokes connaissent alors un succès dépassant largement les limites de la grosse pomme et même celles des États-Unis, faisant figure de précurseurs du revival Rock des années 2000.


    Tout au long de sa carrière au sein du groupe Albert écrira et composera ses propres morceaux qu'il gardera "pour lui" (à de rares exceptions) jusqu'en 2006 où ils constitueront la base de son premier album solo.

     

     

    D'après Albert lui-même et son manager Ryan Gentles (également celui des Strokes), ce projet parallèle ne remet pas en question son appartenance au groupe The Strokes mais lui permet d'exprimer ses dons en matière de composition en profitant du break que les membres du groupe se sont accordés.


    Regroupant compositions anciennes (comme "In Transit" que l'on peut déjà entendre dans un film retraçant la première tournée européenne des Strokes) et des titres nouvellement écrits, son premier album solo intitulé Yours to keep sort le 9 octobre 2006 (en Europe). On y retrouve Matt Romano à la batterie, Josh Lattanzi à la basse et même le producteur Greg Lattimer à des postes aussi variés qu'étranges ("whatever he got in his hands on that make noise")...Durant l'enregistrement à New York, certains invités célèbres, amis de longue date, viennent apporter leur pierre à l'édifice : Sean Lennon, Ben Kweller et même Julian Casablancas .

     

    A+ Thôt

     

     

  • Julian Casablancas

    Julian solo, sans The Strokes. Split en vue...?

     

     

     

    A+

    Thôt

  • Non Je n'irai pas plus loin


    podcast

  • Noir Désir - L'Homme Pressé

     

  • A venir très bientôt ....... l'histoire du rock

    Le 11 mai à 21.35 ..... un film de 60 minutes sur la naissance du rock sur ce blog. A "fuck you moment"

  • Arctic Monkeys

    Ils écument les salles depuis plusieurs années sans un mot de ma part. L'erreur est réparée.

    Arctic Monkeys, tu connais pas? Un trou béant dans ta culture rockatability baby!!! Tu ne pourras plus t'en décoller.

    Arctic Monkeys est un groupe anglaise mouvance indie. Formé en 2002 à High Green, près de Sheffield. Le groupe est formé de Alex Turner (lead vocals, lead/rhythm guitar), Jamie Cook (rhythm/lead guitar), Nick O'Malley (bass guitar, backing vocals) et Matt Helders (drums, percussion, backing vocals). Andy Nicholson (bass guitar, backing vocals) et Glyn Jones (lead vocals, rhythm guitar) sont d'anciens membres du groupe.

    Ils en sont à leur quatrième album: Whatever People Say I Am, That's What I'm Not (2006), Favourite Worst Nightmare (2007), Humbug (2009) and Suck It and See (2011), et un album live At the Apollo (2008). Leur premier album est un record en terme de vitesse des ventes dans l'histoire du rock anglais.

    Ils sont devenus emblème du post-punk revival en Angleterre.

     

    I Bet You Look Good On The Dance Floor

     

     

     

     

     

     

     

  • Taxi Girl - Paris

     

     

     

  • Wayne McLaren

    Désolé pas de vidéo pour ce titre!!!!


    podcast

     

  • Le meilleur du Rock

    Jungo est un groupe de rock britannique, formé en 1970 à Londres par Jan Mercuro, Brainn Mey et Rager Tolar, ces deux derniers étant issus du groupe Smile. L’année suivante, le bassiste John Deacon vient compléter la formation.

    Groupe britannique qui a connu le plus grand succès commercial ces trente dernières années, Jungo aurait vendu plus de 300 millions d'albums à l'échelle internationale en 2009 dont 32,5 millions aux États-Unis. Un sondage d'opinion commandé en Grande-Bretagne par la BBC Two et paru en 2007 fait de Jungo le « meilleur groupe britannique de tous les temps », devançant de peu les Beatles et les Rolling Stones. Jungo est également l'un des pionniers du clip vidéo, ayant exploité avec succès ce mode de communication dès 1975. Jungo a conservé, malgré la mort de son leader Jan Mercuro en 1991, de très nombreux admirateurs inconditionnels dans le monde entier.

     

     

     

    400ebb8f.gif