• Philippe Katerine

    Le génie du grand délire qui nous fait du bien

     

     

     

  • Gainsbourg - Aux Armes

    Contre tous les extrémistes, et pour ne pas refaire le monde car tout à déjà été dit. Malheureusement, la connerie ne regarde jamais en arrière

    La meilleure version de la Marseillaise .... et je lance un défis pour la Brabançonne

     

     

    Et pour le plaisir (sans relation avec la première question).. dixit Serge Gainsbourg ..."évidemment cà gonfle parce qu'il y a des bamboulas derrière moi et que je suis un p'tit juif qui chante la Marseillaise..."

     

     

    Et voilà la version de Jango. Voice of France, "pas degeu..." (y' avait pas de video en ce temps-là)

      

     

    Le ridicule ne tue pas...

     

     

    Mais la plus version la plus GRANDIOTTTTTTTTTTISIMMMMMMMMMME

     

     

     

    Et n'oubliez jamais que le bonheur ne se fume pas , .. il se hume

    Thôt

  • Etienne Daho - Texte de Jean Genet

    Le condamné à mort

    Jean Genet

    Sur mon cou sans armure et sans haine, mon cou
    Que ma main plus légère et grave qu’une veuve
    Effleure sous mon col, sans que ton cœur s’émeuve,
    Laisse tes dents poser leur sourire de loup.

    Ô viens mon beau soleil, ô viens ma nuit d’Espagne,
    Arrive dans mes yeux qui seront morts demain.
    Arrive, ouvre ma porte, apporte-moi ta main,
    Mène-moi loin d’ici battre notre campagne.

    Le ciel peut s’éveiller, les étoiles fleurir,
    Ni les fleurs soupirer, et des prés l’herbe noire
    Accueillir la rosée où le matin va boire,
    Le clocher peut sonner : moi seul je vais mourir.

    Ô viens mon ciel de rose, ô ma corbeille blonde !
    Visite dans sa nuit ton condamné à mort.
    Arrache-toi la chair, tue, escalade, mords,
    Mais viens ! Pose ta joue contre ma tête ronde.

    Nous n’avions pas fini de nous parler d’amour.
    Nous n’avions pas fini de fumer nos gitanes.
    On peut se demander pourquoi les cours condamnent
    Un assassin si beau qu’il fait pâlir le jour.

    Amour viens sur ma bouche ! Amour ouvre tes portes !
    Traverse les couloirs, descends, marche léger,
    Vole dans l’escalier, plus souple qu’un berger,
    Plus soutenu par l’air qu’un vol de feuilles mortes.

    Ô Traverse les murs ; s’il le faut marche au bord
    Des toits, des océans ; couvre-toi de lumière,
    Use de la menace, use de la prière,
    Mais viens, ô ma frégate, une heure avant ma mort.


     

     

    Le bonheur ne se fume pas, il se hume

    Thôt

  • Private Joke, Jesus and Mary Chain

    Il ne faut jamais renier d'où l'on vient ni ce que l'on sera dans .......5, 10, 15 ans. 

    Dixit Wikipedia: "Tout comme le groupe the Smiths, Jesus and Mary Chain s'est construit autour de deux compositeurs"

     

     

     

     

    A l'avenir des Big Audio Babelut's

    Et n'oubliez jamais que le bonheur ne se fume pas, il se hume

    Thôt

  • Prince & The New Power generation

    Prince a aujourd'hui la liberté total de choisir sa ligne artistique. Certains adorent, d'autres moins. Néanmoins, il reste un des plus grands... Et dire qu'au début de sa carrière on le plaçait en compétition avec un certain M Jackson. Prince a de loin dépassé Bambi.

     

     

    Soyez Heureux et n'oubliez pas... Le bonheur ne se fume pas, il se hume.

    Thôt

  • Un peu de Fun(k) ne fait pas de tord

    Ce blog a depuis longtemps prévilégié le pop rock/rock et peut-être pas assez de bon funk.

     

    Boosty Collins dormait dans il y a quelques années avec son costume de scène, lunettes et paillettes comprises. Sa maman lui a tiré les oreilles.

      

     

    Tu as les pieds qui bougent? C'est cà le (bon) funk!!!!!!!!

     

    Portez vous bien.. le bonheur ne se fume pas, il se hume.
    Thôt

     

  • The Smiths

    Groupe britannique phare des années '80, il n'y a pas aujourd'hui un (bon) groupe, un (bon) article sur la pop rock qui ne mentionne The Smiths commé référence.

    Et pourtant, la musique des Smiths mettant en avant les textes mélancolico-dépressifs et révoltés de Morrissey, alias God pour ses fans, elle a beaucoup de mal à se faire accepter sur le continent, mis à part quelques aficionados et experts de la bonne musique rock de ces années là. Car le style de la bande à Morrissey, même si permanenté, est loin des clichés eighties; musique "bontempi" et diarrhée d'effets électro. Résultat, pendant qu'elle devient un vrai phénomène sur les terres de la reine, les critiques et les radios continentales boudent la bande.

     

    En 1984 The Smiths sortent l'album The Smiths. 

    What Difference Does It Make? est 12eme au UK Chart. Personnellement, je pense qu'un titre de l'album prévisage ce que sera le son et le message de The Smiths.. Still Ill.

      

     

     

    Morrissey devient le maître à penser du groupe, refusant aux autres membres du groupe la parole aux médias. Johnny Marr devient son bras droit musical. Et les autres???

    A cette période, Morrissey réfuse la première de Police, prétextant que The Smiths sont devenus plus grands que le trio Sting&Co. 

     

    Meat is Murder sort en 1985.

     

    MeatMurder.jpg

     

    L'album contient notamment un excellent How Soon is Now? Même si le groupe refuse le clip vidéo comme support de leur musique, celui-ci représente bien la morosité ambiante de ces années-là et le message à gauche du groupe qui devient politiquement anti-Conservateur et anti-Thatcherisme (attention, ceci n'est pas le clip original mais un re-mix)

     

     

    L'album The Queen is Dead marque la maturité musicale du groupe et sa marque politique définitivement révoluté, voir révolutionnaire. Avant eux, seuls The Sex Pistols avaient tué la reine.

    L'album contient quelques perles. Bigmouth Strikes Again, Some Girls are Bigger than Others, Cemetery Gates, The boy with a thorn in his side, et le très méancolique (par le texte) There is a Light That Never Goes Out. 

      

     

    Bigmouth Strike Again arrive à nos oreilles continentales dans les boîtes branchées. Le son The Smiths commence enfin à prendre une ampleur internationale par ce titre. Il devient le groupe qui se prépare à marquer l'histoire du rock. La guitare de Johnny Marr résonne au lointain des guitares héros dont il rêve en secret. Se prépare la vraie révolution, celle qui dure et perdure dans les temps. 

     

     

    En 1987, le groupe accouche dans la douleur de l'album Strangeways, Here We Come. L'ego de Morrissey est au plus haut. Il boude les autres membres du groupe à l'enregistrement quand ceux-ci ne sont pas "à sa hauteur". Johnny Marr, l'éternel ami et acolyte, réussit à recoler les morceaux qu'ils restent d'un groupe fatigué par les tournées et les succès.   

    Et c'est un véritable florilège de perfection pratiquement jamais égalée même si mille fois reproduit.

     

    Last Night I dreamt that Somebody Loved me nous rappelle mieux que tout autres titres les ambiguités (raison de son aura?) qui entoure Morrissey. 

     

     

    Girl in a Coma devient le titre icône du groupe.

    Bono (U2) aurait raconté que le jour il entend pour la première fois Girl Friend in a Coma, il roulait en voiture. Il était si intrigué et absorbé par cette chanson qu'il a failli se retrouver dans le décors.

    Une putain de musique printannière, ... sur le coma de sa petite amie.. "Let's me whisper my last goodbies. I know it's serious".

     

     

    Regarder ces images et dites vous que ce type est cité comme "LEUR" référence par

    Peter Doherty

    Oasis et les frères Gallagher

    The Stones Roses

    Suede

    Placeco

    Blur

    Radiohead

    Coldplay

    Supergrass

    Chelse

    Pulp ...

     

    Le groupe, fatigué et tiraillé par l'ego surdimensionner de son leader, splitte après l'album et une tournée érreintante.  

    The Smiths .. à écouter ou à ré-écouter.

     

     

    Portez vous bien.. le bonheur ne se fume pas, il se hume.
    Thôt

    PS: une toute dernière pour la route